Contributions

PPE - Pour une politique énergétique française pérenne

28 / 11 / 2018
PPE Programmation pluriannuelle de l'énergie

Le Gouvernement présentait ce 27 novembre 2018 sa feuille de route énergétique pour les dix prochaines années. Une annonce des plus attendues par les acteurs de l’énergie. Si Coénove salue la réaffirmation par le Gouvernement du rôle essentiel du gaz dans le mix et énergétique, l’association regrette que le projet ne soit pas plus ambitieux, notamment sur l’objectif de 10 % de gaz renouvelables en 2030. 

 
A l’heure des annonces gouvernementales, le constat est mitigé. Si le gaz et son verdissement au travers de la méthanisation ont été explicitement mentionnés par le Président Macron, la traduction en ambition chiffrée s’avère décevante. Alors que près de 600 projets d’injection de biométhane dans les réseaux sont d’ores et déjà enregistrés dans la file d’attente des gestionnaires de réseaux, représentant une capacité de 12 TWh, le maintien de l’objectif de 10% de gaz renouvelable en 2030 n’apparait pas en adéquation avec le dynamisme affiché par la filière et ses nombreuses externalités positives.
 
Par ailleurs, Coénove déplore la prise de position du Président limitant l’efficacité énergétique aux seules énergies fossiles, oubliant de fait les 9 millions de logements chauffés à l’électricité…et rappelle que la réussite de la transition énergétique passe par l’engagement de toutes les filières à baisser leurs consommations.
 
Consultée dans le cadre de la réflexion amont autour de ces enjeux majeurs, Coénove a souhaité compléter son implication en présentant dès le 28/11 sa contribution pour une politique énergétique française pérenne basée sur 3 piliers :
  • La nécessaire complémentarité des énergies afin de répondre aux besoins hivernaux tout en assurant la sécurité d’approvisionnement de notre pays
  • L’accélération de la rénovation énergétique afin de baisser durablement les besoins et donc les consommations en mettant l’accent sur une rénovation par étape soutenue par un mécanisme d’accompagnement notamment financier visible et pérenne
  • Le verdissement du mix énergétique passant par le verdissement du gaz au travers du maintien du mécanisme du soutien 
Par ailleurs, Coénove s’inscrit dans la logique attendue par le Gouvernement d’amener des solutions concrètes, accessibles, pragmatiques et acceptables pour tous nos concitoyens, notamment au travers de la démarche d’étiquetage du parc existant de chaudières dont le déploiement sera lancé au 1er trimestre 2019 avec le concours de l’association Energies et Avenir. 
 
 « Au regard de la PPE, nous saluons la prise en considération du fait que le gaz doit faire partie, à part entière, du mix énergétique français, ce qui se traduira notamment par le développement de la méthanisation. Toutefois, nous rappelons que l’efficacité énergétique et la baisse de la consommation doit être attendue pour toutes les énergies et pas seulement pour les énergies fossiles. Le maintien du nucléaire ne peut justifier le gaspillage d’électricité. Nous sommes prêts à relever le défi et apporter des solutions concrètes et pragmatiques à l’atteinte de ces objectifs. »  conclut Bernard Aulagne, Président de Coénove.
 
Retrouvez, ci-dessous, l’intégralité de la contribution Coénove pour la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) et la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE).

 

 

Télécharger la contribution de Coenove sur la PEE