Actualités

Transition Energétique : les acteurs de la région toulousaine s’engagent

24 / 07 / 2018

 

Parmi les profondes convictions que porte Coénove depuis sa création, il y a celle que la réussite de la Transition Energétique passe par la mobilisation et l’implication des territoires. Mais encore faut-il qu’ils en aient les moyens !

 

Ancrés dans une région qui se veut la première région à énergie positive d’Europe, Coénove est allé mi juin à la rencontre des acteurs de la région toulousaine pour comprendre les enjeux des années à venir et le plan d’actions qui en découle. De la petite collectivité de quelques centaines d’habitants à la métropole en passant par le département et la région, tous sont venus faire le débat aux côtés de Madeleine Charru, Directrice de Solagro, vice-présidente du Cler - Réseau pour la transition énergétique et personnalité associée au CESE.

 

Partant de l’avis émis début 2018 par le CESE « Comment accélérer la transition énergétique ? »  et du constat du retard pris dans l’application de la transition énergétique, Mme Charru n’a pas pour autant porté un discours fataliste. Chacun, à son niveau, dispose de voies pour agir et  trois pistes se dégagent plus particulièrement pour engager la transition énergétique dans les territoires. La vice-présidente du CLER incite ainsi à davantage de cohérence au niveau national, elle invite chacun à engager à son échelle des actions le plus rapidement et le mieux possible et à ne pas négliger l’agriculture et l’alimentation qui représentent 30 % des émissions de gaz à effet de serre.

 

Par ailleurs, elle souligne les efforts à engager dans le secteur du bâtiment, rappelant la responsabilité des territoires en matière de lutte contre la précarité énergétique, de rénovation et d’éradication des passoires énergétiques à l’horizon 2025. Enfin, l’une des autres clés de la réussite de cette transition consiste à maintenir un mix énergétique pluriel et diversifié, faisant la part belle aux énergies renouvelables, dont le gaz – une position portée et partagée par Coénove.

 

Le chemin est encore long, mais la vice-présidente du CLER a rappelé qu’il existe déjà des dispositifs financiers pour accomplir toutes ces missions et appelle à l’intelligence collective.

 

Retrouver l’intégralité des échanges ci-dessous :