observatoire

L’ENTRETIEN COENOVE : Rafael Pedregal, directeur NRJdiags

Lundi, Janvier 28, 2019

 

Introduit par la LTECV, passé par le stade de l’expérimentation, réaffirmé par la Loi ELAN… le carnet numérique d’information, de suivi,  et d’entretien du logement peut-il espérer que 2019 soit enfin l’année de sa concrétisation ?

 

D’un point de vue réglementaire, le Carnet Numérique du Logement a, en effet, traversé une violente tempête, la mer est à présent plus calme mais le navire n’est toujours pas arrivé à son port d’attache. La publication du décret d’application sonnera la concrétisation dudit carnet. Il semblerait que sa rédaction soit en cours, de bon augure pour envoyer un message clair aux différents acteurs du marché de l’immobilier concernés par le Carnet Numérique d’information, de suivi,  et d’entretien du logement.

 

D’un point de vue marché, le Carnet Numérique du Logement répond à un véritable besoin des acteurs de la construction de logements neufs. Par conséquence, il est considéré par de nombreux promoteurs et constructeurs de maisons individuelles comme une opportunité de renforcer leurs devoirs de conseil en matière d’entretien du logement et d’apporter un service pérenne dans le temps par le biais de la sauvegarde numériques des différents documents que peut contenir le CN.

 

 

Vous proposez depuis 1 an : une solution de carnet numérique. Pouvez-vous nous faire un état des lieux de sa mise en œuvre et de son développement ?

 

A ce jour près d’une centaine de promoteurs et constructeurs de maisons individuelles remettent à leurs clients les codes d’accès à notre solution de Carnet Numérique : Be in home.

 

 

Avec le recul que vous avez désormais, que pouvez-vous nous dire des attentes des porteurs du carnet numérique ?

 

A l’aube de la systématisation du carnet pour chaque dépôt de Permis de Construire (1er janvier 2020), il est important que le décret d’application définisse un socle commun et les conditions de portabilité.

 

Nous sommes encore en pleine période des vœux… si vous en aviez un à formuler à l’administration qui est en train de finaliser le texte d’application, quel serait-il ?

 

Je n’ai pas de vœux en particulier à formuler à l’administration pour la rédaction du décret d’application. Je pense qu’elle dispose de suffisamment d’informations (rapport NEVEÜ, rapport final de conclusions et préconisations suite à l’expérimentation par les lauréats PTNB, …) pour rédiger un texte qui apporte les précisions utiles aux différents porteurs de CN. Cependant, le vœu que j’adresse à l’administration concerne plutôt la diligence de publication du décret.