Comment parvenir à un mix énergétique pluriel et complémentaire ?

Un mix énergétique diversifié et équilibré implique tout autant une maîtrise de la demande qu’une diversification de l’offre, mais aussi une adaptation des systèmes de production, transport, stockage et distribution des différentes énergies. L’équation met donc en jeu l’efficacité et la sobriété énergétiques, le développement de sources d’énergie renouvelables à l’aide d’un recours maitrisé et réfléchi aux combustibles conventionnels et à la fission nucléaire.

 

La diversité du patrimoine énergétique français constitue dans ce cadre un atout qui doit être davantage valorisé. L’intérêt de produire un mix d’énergies en France présente deux avantages : réduire la facture énergétique et créer de l’activité sur le territoire.

 

Les solutions pour un mix énergétique pérenne étant plurielles, cela signifie aussi qu’il faut tendre à rapprocher autant que possible les lieux de production d’énergie des lieux de consommation.

Il est nécessaire que le mix énergétique du futur passe davantage par une approche de production locale décentralisée permettant à la fois de sécuriser l’alimentation en énergie, de fournir de l’énergie aux sites isolés ou peu accessibles et d’offrir une solution économique et souple au développement des infrastructures.

 

En définitive, pour réussir la transition énergétique, l’énergie du futur ne pourra être que plurielle.